Bientôt… Café lecture, le 21 mars 2015 à 14 h 30

Affiche2015

 slff15_logo_couleur

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel 

  • Café lecture du 21 mars 2015, 14 h 30 : Il coïncidera avec le 17ème « Printemps des Poètes », du 7 au 22 mars 2015 et la 20ème « semaine de la langue française et de la francophonie » du 14 au 22 mars 2015. Nous devons communiquer sur les « dis-moi dix mots » en les proposant comme défi d’écriture. Les 10 mots : sérenpidité, amalgame, grigri, bravo, kitsch, cibler, inuit, wiki, kermesse et zénitude seront inclus dans un texte poésie, courte nouvelle, etc ; les auteurs pourront se lire ou être lus.
    Chacun peut aussi s’inspiré du thème du printemps des poètes
    , l’insurrection poétique, à savoir, Vladimir Maïakovski, Marina Tsvetaïeva, Antonin Artaud, Nazim Hikmet, Ingrid Jonker, Charlotte Delbo, Yannis Ritsos, et plus récemment André Benedetto, Armand Gatti, Jean-Pierre Verheggen ou Taslima Nasreen…

  • A très bientôt pour se lire, pour vous lire autour d’un café, d’un thé…

Leave a Comment

Filed under Non classé

Café lectures, les dates…

  • 21 mars 2015. Il coïncidera avec le 17ème « Printemps des Poètes », du 7 au 22 mars 2015 et la 20ème « semaine de la langue française et de la francophonie » du 14 au 22 mars 2015. Nous devons communiquer sur les « dis-moi dix mots » en les proposant comme défi d’écriture. Les 10 mots : sérenpidité, amalgame, grigri, bravo, kitsch, cibler, inuit, wiki, kermesse et zénitude seront inclus dans un texte poésie, courte nouvelle, etc ; les auteurs pourront se lire ou être lus.
    Chacun peut aussi s’inspiré du thème du printemps des poètes
    , l’insurrection poétique, à savoir, Vladimir Maïakovski, Marina Tsvetaïeva, Antonin Artaud, Nazim Hikmet, Ingrid Jonker, Charlotte Delbo, Yannis Ritsos, et plus récemment André Benedetto, Armand Gatti, Jean-Pierre Verheggen ou Taslima Nasreen…

  • 27 juin 2015. Thème : Les poèmes mis en musique. Il faut demander, soit à Odile Dallet, soit à Hélène Macias de bien vouloir nous accompagner dans cette après-midi poétique qui se déroulerait à l’extérieur si c’est possible.

  • 26 septembre 2015. Une invité : Emilie Ka. A suivre…

  • 12 décembre 2015. Thème : Le, les jeux. En prose, en poésie… Et à la salle des fêtes avec un prêt de jeux de Plein Vent. A suivre…

Leave a Comment

Filed under Non classé

Reprise activité du Blog… Une bonne année en lecture…

Bonjour amis lecteurs, 

Il n’est plus temps de se souhaiter la bonne année mais toujours le moment pour découvrir nos dernières acquisitions… 

Les convoités de Jean Anglade  9782258113688

A travers le destin d’une famille, l’histoire d’une ville singulière, Trieste.

Fils d’un « héros » porté disparu pendant la Première Guerre mondiale, Elio Battilana grandit dans le souvenir de l’absent et dans l’espoir secret de son retour. Double désillusion pour l’enfant, le père ne revient pas, et sa mère, la belle Carla, épouse en secondes noces un Slovène, Josip, ouvrier au chantier naval.

Dans les rues de Trieste, dorénavant italienne, en ces années 1920, le climat est trouble, entre montée du fascisme et rivalité italo-slovène. Elio, devenu grand, veut honorer la mémoire de son père, sans connaître les véritables raisons qui ont conduit ce dernier sur le front…

 A travers le destin d’une famille, l’histoire d’une ville singulière, tourmentée et convoitée entre toutes, Trieste. (Sources : http://www.pressesdelacite.com/)

9782702154496-TLes amants de la Sainte-Catherine de Jean-Baptiste Bester 

Briançon 1906. Isidore Faure-Brac dirige la Schappe d’une main de fer, la plus grande usine des Hautes-Alpes, spécialisée dans le traitement des déchets de soie. Il songe à se retirer lorsque son fils cadet, appelé à lui succéder, meurt accidentellement. Il se voit alors contraint de s’appuyer sur son aîné, Evariste, un débauché notoire.

Le fils prodigue peine à endosser son nouveau costume de directeur. D’autant que Gustave Gignoux, syndicaliste opiniâtre, le prend en grippe dès leur première rencontre. Entre les revendications légitimes d’une main-d’oeuvre misérable, exploitée jusqu’à l’épuisement, les menaces de grève, les accidents du travail parfois mortels, le nouveau patron tient bon. Mais quand il séduit l’ouvrière italienne dont Gignoux est épris, le syndicaliste n’a plus qu’une idée, qui tourne à l’obsession : perdre son rival.

 Les Amants de Sainte-Catherine est le sixième roman de Jean-Baptiste Bester. (sources : http://www.france-de-toujours-et-daujourdhui.fr/)

 

9782265092525A toute épreuve de Harlan Coben 

Pris dans l’engrenage infernal du chantage et des trahisons, Mickey pourra-t-il malgré tout retrouver son père ?

Beau, intelligent, sensible : Jared avait tout du prince charmant. Pourtant, il ne se présente pas au rendez-vous qu’Ema – qui a fait sa connaissance par Internet – lui a fixé.
Face au mystère de cet amour qui, aussitôt rencontré, se volatilise, Ema peut compter sur un ami de poids : Mickey Bolitar. D’abord sceptique, Mickey va se laisser convaincre par Ema de mener l’enquête. Et les faits vont leur donner raison : deux nouvelles disparitions de jeunes, stars de l’équipe de basket dont fait partie Mickey, viennent ébranler le lycée. Secoué par la mort de son père qui demeure irrésolue, forcé d’emménager chez son oncle Myron Bolitar, Mickey, isolé, laisse parler son instinct : ces événements sont liés. S’il ne découvre pas rapidement qui en est responsable, cette affaire risque fort d’être la dernière de sa jeune existence. (Sources : http://www.harlan-coben.fr/)

 

 

9782812912160_1_mL’aigle de la frontière de Michel Cosem 

Jean-Christophe vivote de contrebande à la frontière pyrénéenne. Il court les jupons, mais il n’est amoureux que de sa montagne, de sa liberté. L’époque de l’insouciance se termine pourtant quand il tire sur un douanier sur le point de l’attraper et, surtout, lorsque la guerre autour de lui se prépare. D’abord les réfugiés espagnols, les délations. Puis l’arrivée des Allemands. Fini les fêtes, les touristes, les chars de fleurs. Sans le vouloir, mais ensuite de plus en plus conscient et engagé, sous l’impulsion de l’instituteur du village, Gilbert, il devient passeur. (Sources : http://www.martin-delbert.fr/  –  (Librairie à Agen))

 

 A très bientôt pour la suite…

Leave a Comment

Filed under NOUVEAUTES

André Marsan, poète lot-et-garonnais

Affiche cafe lecture  13-12-14Quel bel après-midi ce dernier café lecture ! Nous avons accueilli André Marsan, poète amoureux de Garonne et dont les textes chantent le passé, la nature, l’enfance… Lire ces textes, les entendre de sa bouche et être ému aux vibrations de son émotion…

COUV LIVRE ANDRE MARSAN

Leave a Comment

Filed under CAFÉ-LECTURE

Un peu d’information avec la PAGE des libraires…

LOGO PAGE DES LIBRAIRES

 Nous sommes heureux de vous faire découvrir aujourd’hui le nouveau numéro de Page (et l’index par auteur) en librairie à la fin du mois.

Un clic sur l’image…

Bonne lecture !

Leave a Comment

Filed under INFORMATIONS

Invitation au café-lecture du 22 mars 2014

AFFICHE DIS-MOI DIX MOTS TRENTELS 2014

Leave a Comment

Filed under Non classé

Nouvelles acquisitions…

2012-12-08 11.15.41L’enfant-loup de Blanche

On les appelait les « Amerloques », ces enfants nés de père américain et de mère française, on leur brodait une histoire sur mesure dimensionnée aux couleurs du
drapeau étoilé. Beaucoup de femmes partirent vivre en Amérique, toutefois beaucoup d’entre elles, comme Blanche, faute de revoir leur fiancé, élevèrent leur enfant seules. Normand, né en mars
1945, faisait partie de ces enfants-là, il se savait fils de G.I. Mais lorsqu’il découvrit le secret, l’effroyable secret, sa vie avait déjà basculé depuis longtemps… (sources : http://www.ecole-boivincatherine.com/l-enfant-loup-de-blanche/)

2012-12-08 11.15.53Pour seul cortège

Le point de vue des éditeurs En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s’écroule, terrassé par la fièvre. Ses généraux
se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l’héritage – et le privilège d’emporter sa dépouille. Des confins de l’Inde, un étrange messager se hâte
vers Babylone. Et d’un temple éloigné où elle s’est réfugiée pour se cacher du monde, on tire une jeune femme de sang royal : le destin l’appelle à nouv (…) (sources :  http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-121430-pour-seul-cortege.htm#369744 )

 

2012-12-08 11.16.00La faille souterraine et autres enquêtes

«Beaucoup m’ont posé la question : que faisait Wallander avant le commencement de la série ? Que s’est-il passé avant le 8 janvier 1990, ce matin d’hiver où
Wallander est réveillé à l’aube par un appel qui marque le début de Meurtriers sans visage ? Quand Wallander entre alors en scène, il est flic depuis longtemps, il est déjà père et divorcé, et il
a quitté Malmö pour Ystad. Les lecteurs se sont interrogés. Et moi avec eux. J’ai alors commencé à écrire dans ma tête des récits qui se déroulaient avant cet (…) (sources : http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-122908-la-faille-souterraine-et-autres-enquetes.htm#376292 )

 

2012-12-08 11.16.11La tour de Malvent

Après la guerre de 14, dans un village de Corrèze peuplé de gueules cassées, l’amour impossible entre Marie, mariée à un mutilé de guerre, et le bel Angelo, revenu
indemne du combat… Gilbert Bordes, écrivain de la ruralité saisit avec une grande justesse, les peurs et les rancoeurs de ces habitants ! En 1919, lorsque Angelo Barconi revient à Malvent après
onze ans d’absence, il n’a qu’un désir : revoir son premier amour, Marie. Mais, le jour de son retour, la vieille tour qui domine le village commence à (…) (sources : http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-123834-la-tour-de-malvent.htm#379830 )

 

2012-12-08 11.16.17La ronde des mensonges

Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateaux d’un château du Lake District. S’agit-il d’une mort accidentelle ? L’oncle de la victime, le richissime
industriel Bernard Fairclough, demande que Lynley enquête dans la plus grande discrétion sur ce drame. Les suspects sont nombreux : l’héritier, ex-drogué repenti, ses soeurs, sa femme, une
ravissante Argentine dont il est passionnément épris, ainsi que la galerie de personnages hauts en couleur qui les entourent… et qui ont tous un secret à cacher.

De rebondissements en fausses pistes, Elizabeth George analyse avec brio les travers de l’âme humaine. (sources : http://www.elizabeth-george.fr/site/la_ronde_des_mensonges_&600&eg01.html?29 )

 

2012-12-08 11.16.29Troisième humanité

Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité.
Il y en a eu une avant.
Il y en aura une… après.

En Antarctique, le paléontologue Charles Wells et son expédition découvrent, tout au fond d’un lac souterrain, les restes de squelettes humains d’environ 17
m.

A Paris, son fils David Wells voit son projet d’étude sur le rapetissement humain sélectionné par un tout nouveau programme de recherches consacré à “l’évolution
future de l’humanité”.

Le premier a trouvé l’ancienne humanité, le second entrevoit la prochaine humanité, mais ils sont loin encore de savoir la vérité.

C’est grâce au soutien et à la passion amoureuse d’une femme, Aurore Kammerer, spécialiste dans la connaissance des Amazones, que sera révélé le plus surprenant des
secrets et réalisée la plus folle des expériences, modifiant à jamais l’avenir des générations futures. (sources : http://www.bernardwerber.com/frame.php?dossier=livres&page=3eHumanite )

 

2012-12-08 11.16.42L’embellie

En ce ténébreux mois de novembre, la narratrice voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son fils de quatre ans. Qu’à cela ne tienne,
elle partira pour un tour de son île noire, seule avec Tumi, étrange petit bonhomme, presque sourd, avec de grosses loupes en guise de lunettes.

Avec un humour fantasque et une drôlerie décapante, l’Embellie ne cesse de nous enchanter par cette relation cocasse, de plus en plus attentive, émouvante entre la
voyageuse et son minuscule passager. Ainsi que par sa façon incroyablement libre et allègre de prendre les fugaces, burlesques et parfois dramatiques péripéties de la vie, et de la vie amoureuse,
sur fond de blessure originelle. Et l’on se glisse dans l’Embellie avec le même bonheur immense que dans Rosa candida, en une sorte d’exultation complice qui ne nous quitte plus. (sources
http://www.zulma.fr/livre-lembellie-572040.html )

Leave a Comment

Filed under NOUVEAUTES

Des livres… encore des livres…

En juin 2012, quelques acquisitions :

livres-ete-2012 1741 LA PESTE NOIRElivres-ete-2012 1742 LA PESTE NOIRE 2

Une jeune fille de sang royal cher­chant à retrou­ver son rang, des conju­rés œuvrant pour réta­blir la jus­tice et l’hon­neur d’un Roi, une bouillon­nante
his­toire d’amour au cœur d’un pays ravagé par la Peste… Un grand roman de cape et d’épée !

 1324. La Reine Clémence, veuve depuis 8 ans du roi Louis X, met au monde, dans le plus secret, la petite Eugénie, fruit de son union cachée avec le poète
Renaud d’Aignan, Celui-ci, pour la pro­té­ger, s’engage à l’élever loin de Paris, dans sa Gascogne natale.

Vingt ans plus tard, Eugénie est deve­nue une magni­fi­que jeune femme. Mariée au toni­truant Geoffrey d’Eauze, son destin bas­cule le jour où son père lui dévoile
le secret de son illus­tre nais­sance. Dès lors, la jeune femme, déter­mi­née à retrou­ver son rang, décide de rejoin­dre les mem­bres de la Conjuration des Lys, dési­reux de réins­tal­ler sur le
trône de France, Jean, le frère d’Eugénie, véri­ta­ble héri­tier de la cou­ronne. Une tumul­tueuse aven­ture com­mence alors pour elle, qui la mène aux quatre coins de royaume et lui fait
affron­ter mille périls. Mais ten­ta­ti­ves d’enlè­ve­ments, pour­sui­tes et pièges en tous genres ne sont rien au regard du fléau qui, pré­cédé de son cor­tège de rats noirs, s’abat sur le pays
et y sème la ter­reur : la Peste noire, la mal-mort, cette mala­die ful­gu­rante qui n’épargne per­sonne et fait mourir peti­tes gens et bien nés dans d’atro­ces souf­fran­ces. Escortée par la
mort, Eugénie avance réso­lu­ment vers son destin. Ne serait-elle pas l’objet d’une étrange malé­dic­tion ? Ne por­te­rait-elle pas en elle beauté du diable ?

 Gilbert Bordes, de sa plume aguer­rie, signe ici une grande fres­que roma­nes­que et his­to­ri­que. Mettant en scène une page mythi­que de l’Histoire de
France (l’épidémie de Peste noire a décimé pres­que la moitié de la popu­la­tion fran­çaise), il exploite avec brio et moder­nité l’un des thèmes majeurs qui han­tent notre ima­gi­naire
col­lec­tif : la Peste.

(Sources : http://www.xoeditions.com/La-Peste-noire)

    

livres-ete-2012 1743 LE PALAIS DE MINUITLE PALAIS DE MINUIT 

Carlos Ruiz ZAFÓN

 « Très bientôt, toi et moi, nous serons un seul être. Je ne suis pas ton ennemi. Je suis ton avenir. »

 Calcutta,1916. Un soldat anglais fuit dans les ombres nocturnes de la Cité des palais. Au creux de ses bras, il abrite des jumeaux de quelques jours qu’il
vient d’arracher à un mystérieux criminel. Confiés à leur grand-mère, les jumeaux, un garçon et une fille, sont séparés. Sheere reste avec sa grand-mère, Ben est confiéà un orphelinat. Le jour de
leur seize ans, Sheere retrouve Ben à l’orphelinat. Il s’y est fait six fidèles amis avec lesquels il a formé la Chowdar Society. La nuit, les sept enfants se réunissent dans une grande bâtisse
désolée qu’ils ont baptisée le “Palais de Minuit”. À son tour, Sheere est admise à la Chowdar Society. Mais dès que les jumeaux sont réunis, une force maléfique semble se réveiller. Un train de
feu tout droit sorti de l’enfer les terrorise. Une ombre liquide s’acharne contre eux. Qui est l’être, ou le démon, à l’oeuvre derrière les attaques répétées contre Sheere et Ben ? Pourquoi leur
manifeste-t-il une haine aussi implacable ? Interrogeant la grand-mère des jumeaux, fouillant les archives de la ville, les membres de la Chowdar Society découvrent alors la véritable
personnalité de Jawahal, le père disparu de Ben et de Sheere. Architecte de génie possédé par une folie homicide, il a bâti l’extraordinaire garde de Jheeter’s Gate. Cathédrale élevée à la gloire
de la technologie ferroviaire, ce bâtiment sans égal dans le monde a été la proie d’un terrible incendie le jour même de son inauguration. Depuis, sa carcasse noire, dressée au centre de
Calcutta, est hantée par l’âme en colère de Jawahal. C’est au coeur de ce lieu maudit que Ben et Sheere doivent affronter les vérités douloureuses de leur passé. Ensemble, les huit membres de la
Chowdar Society s’enfoncent dans les ténèbres de la gare maudite. Au bout des tunnels les attend le plus cruel et le plus attachant des criminels. Il veut l’âme de Sheere et la mort de Ben. Pour
cela, il doit détruire l’amitié qui unit les adolescents. Mais l’amour est toujours plus fort que la mort : armés de leur courage, de leur attachement et de leur sincérité, Sheere, Ben et leurs
six amis vont tout risquer pour apaiser l’esprit malade de Jawahal.

 

livres-ete-2012 1743 LE PRINCE DE LA BRUMELE PRINCE DE LA BRUME

 Carlos Ruiz ZAFÓN 

Traduit par 
François MASPERO

 « Le Prince de la Brume n’avait jamais complètement disparu. Il était demeuré dans l’ombre en attendant, sans hâte, que quelque force occulte le
ramène dans le monde des vivants. »

 1943, Angleterre. Fuyant la guerre, la famille Carver – les parents et leurs trois enfants, Max, Alicia et Irene – se réfugie dans un village de bord de mer.
Leur nouvelle maison appartenait précédemment à un riche couple qui a quitté le pays après la mort de leur petit garçon, Jacob. Peu après son emménagement, la famille Carver est confrontée à de
troublants événements. La maison de la plage paraît hantée. Quelque chose ou quelqu’un rôde entre les murs. Max et Alicia commencent à enquêter sur les circonstances obscures de la mort de Jacob.
Roland, un adolescent du village, les aide. Il les entraîne dans des plongées autour d’un cargo qui a coulé dans la baie après une tempête, des années auparavant. Autour de cette épave, tout
respire la peur : les poissons ne s’y risquent jamais, des ombres paraissent à l’affût derrière les cloisons rouillées et dans les coursives délabrées… Et c’est Roland qu’elles épient, Roland
dont elles veulent se saisir. Qui accumule les pièges mortels autour du jeune homme ? Pourquoi Roland est-il l’objet d’une si terrible haine ? En menant leur enquête, Max et Alicia exhument
involontairement les secrets du passé. Un passé terrible dont émerge un être machiavélique, le Prince de la Brume… Doté de pouvoirs diaboliques, le Prince de la Brume peut emprunter toutes les
formes et tous les visages. Il est le maître d’une troupe de grotesques statues à demi-vivantes qui ont élu domicile dans le jardin de la maison des Carver… Le Prince de la Brume réclame le
paiement d’une dette contractée peu avant la naissance de Jacob. Une dette dont Roland est le prix… S’ils veulent sauver leur ami, Max et Alicia doivent affronter l’être maléfique sur son
territoire : dans le jardin des statues vivantes mais aussi dans le terrifiant cargo enseveli sous les eaux.

 

livres-ete-2012 1743 LES LUMIERES DE SEPTEMBRELES LUMIÈRES DE SEPTEMBRE

 Carlos Ruiz ZAFÓN

 Dernier volet d’une trilogie au succès mondial par le maître du roman gothique espagnol.

 1937. La mort de son mari l’ayant laissée sans revenus, Simone Sauvelle accepte de quitter Paris pour occuper un emploi de secrétaire particulière en
Normandie. Lazare Jann, son employeur, est un génial inventeur de jouets. Il vit dans une immense propriété en compagnie de sa femme, très malade, qui n’a pas quitté son lit depuis vingt ans.
Passionnément amoureux d’elle, il la soigne personnellement. Simone Sauvelle, sa fille Irène, quinze ans, et Dorian, son jeune fils, sont immédiatement séduits par la grande gentillesse de
Lazarus. Ils tombent aussi sous le charme de Cravenmoore, son extraordinaire demeure. Composée d’innombrables pièces et corridors qui se perdent dans l’obscurité, elle est peuplée de marionnettes
qui semblent mener une existence indépendante. Hannah, la jeune domestique de Lazarus, devient vite l’amie d’Irène, à laquelle elle présente Ismaël, son beau cousin. Et très naturellement les
deux adolescents tombent amoureux l’un de l’autre, tandis qu’une douce amitié rapproche Lazarus et Simone. C’est alors qu’une force criminelle prend possession de Cravenmoore, comme si l’amour et
l’affection lui étaient insupportables. Ombre plus noire que les recoins les plus obscurs, elle tue Hannah, cherche à assassiner Irène et Ismaël, attaque Simone, Dorian et Lazarus. Pourquoi
manifeste-t-elle tant de jalousie et de haine ? Et quelles sont ses motivations ? En trouvant dans un phare abandonné le journal intime d’une jeune femme disparue des années auparavant, Irène et
Ismaël percent peu à peu le mystère de cette force désespérée. Et c’est dans une chambre isolée, au bout d’un long couloir gardé par des marionnettes possédées par une folie homicide, près d’une
femme oubliée du monde depuis vingt ans, que les deux adolescents doivent aller traquer la vérité.

(sources : http://www.laffont.fr/site/le_palais_de_minuit_&100&9782221122914.html
http://www.laffont.fr/site/le_prince_de_la_brume_&100&9782221122891.html
– http://www.laffont.fr/site/les_lumieres_de_septembre_&100&9782221122907.html
).

A très vite pour de nouvelles de nos livres.

4 Comments

Filed under NOUVEAUTES

Patrimoine à Ladignac ou à Trentels : Connaissez-vous ?

      Bonjour,

Un petit parcours de notre village, pour mieux le connaître, ou le découvrir…

Photo prise lors des visites du patrimoine de septembre 2011…

 

journee-du-patrimoine-2011 0075

 

Reconnaissez-vous cette poterie et où est-elle située ???

Merci de mettre votre réponse ci-dessous, après l’article en cliquant sur “Quelques mots et un sourire”…

Leave a Comment

Filed under PATRIMOINE ET DECOUVERTES

Concours COLLIMAGES : Exposition des œuvres des enfants… et récompenses

Onze heures. Ce 24 mars 2012, tout est prêt. Les travaux des enfants sont installés, et l’équipe de la Bibliothèque attend les premiers invités. C’est « notre
première fois » et nous sommes surement aussi anxieux que nos lauréats.
Ils ont tous bien travaillé et seront tous récompensés… car il ne nous a pas été possible de les départager.
Arrêtons les mots et regardons…
Pour voir les images, un clic sur l’image et voilà…

l'exposition 24-03-12 OEUVRE 1 OEUVRE 2 OEUVRE 3 OEUVRE 4

OEUVRE 5 OEUVRE 6 OEUVRE 7 OEUVRE 8 OEUVRE 9

OEUVRE 10 OEUVRE 11 hors-concours-helene.JPG Pour
l’occasion, le maire, Monsieur Bonneilh nous avait prété la salle du Conseil Municipal, et nous l’en remercions encore.

Une dernière photo pour les représentantes des journeaux Sud-Ouest et la Dépêche et chacun est reparti avec son petit cadeau : livres bien sur mais aussi quoi faire
des dessins et peintures…

A bientôt pour un prochain évênement sur….

CONCOURS 2780

Les carnets de voyages !

2 Comments

Filed under INFORMATIONS