Des livres… encore des livres…

En juin 2012, quelques acquisitions :

livres-ete-2012 1741 LA PESTE NOIRElivres-ete-2012 1742 LA PESTE NOIRE 2

Une jeune fille de sang royal cher­chant à retrou­ver son rang, des conju­rés œuvrant pour réta­blir la jus­tice et l’hon­neur d’un Roi, une bouillon­nante
his­toire d’amour au cœur d’un pays ravagé par la Peste… Un grand roman de cape et d’épée !

 1324. La Reine Clémence, veuve depuis 8 ans du roi Louis X, met au monde, dans le plus secret, la petite Eugénie, fruit de son union cachée avec le poète
Renaud d’Aignan, Celui-ci, pour la pro­té­ger, s’engage à l’élever loin de Paris, dans sa Gascogne natale.

Vingt ans plus tard, Eugénie est deve­nue une magni­fi­que jeune femme. Mariée au toni­truant Geoffrey d’Eauze, son destin bas­cule le jour où son père lui dévoile
le secret de son illus­tre nais­sance. Dès lors, la jeune femme, déter­mi­née à retrou­ver son rang, décide de rejoin­dre les mem­bres de la Conjuration des Lys, dési­reux de réins­tal­ler sur le
trône de France, Jean, le frère d’Eugénie, véri­ta­ble héri­tier de la cou­ronne. Une tumul­tueuse aven­ture com­mence alors pour elle, qui la mène aux quatre coins de royaume et lui fait
affron­ter mille périls. Mais ten­ta­ti­ves d’enlè­ve­ments, pour­sui­tes et pièges en tous genres ne sont rien au regard du fléau qui, pré­cédé de son cor­tège de rats noirs, s’abat sur le pays
et y sème la ter­reur : la Peste noire, la mal-mort, cette mala­die ful­gu­rante qui n’épargne per­sonne et fait mourir peti­tes gens et bien nés dans d’atro­ces souf­fran­ces. Escortée par la
mort, Eugénie avance réso­lu­ment vers son destin. Ne serait-elle pas l’objet d’une étrange malé­dic­tion ? Ne por­te­rait-elle pas en elle beauté du diable ?

 Gilbert Bordes, de sa plume aguer­rie, signe ici une grande fres­que roma­nes­que et his­to­ri­que. Mettant en scène une page mythi­que de l’Histoire de
France (l’épidémie de Peste noire a décimé pres­que la moitié de la popu­la­tion fran­çaise), il exploite avec brio et moder­nité l’un des thèmes majeurs qui han­tent notre ima­gi­naire
col­lec­tif : la Peste.

(Sources : http://www.xoeditions.com/La-Peste-noire)

    

livres-ete-2012 1743 LE PALAIS DE MINUITLE PALAIS DE MINUIT 

Carlos Ruiz ZAFÓN

 « Très bientôt, toi et moi, nous serons un seul être. Je ne suis pas ton ennemi. Je suis ton avenir. »

 Calcutta,1916. Un soldat anglais fuit dans les ombres nocturnes de la Cité des palais. Au creux de ses bras, il abrite des jumeaux de quelques jours qu’il
vient d’arracher à un mystérieux criminel. Confiés à leur grand-mère, les jumeaux, un garçon et une fille, sont séparés. Sheere reste avec sa grand-mère, Ben est confiéà un orphelinat. Le jour de
leur seize ans, Sheere retrouve Ben à l’orphelinat. Il s’y est fait six fidèles amis avec lesquels il a formé la Chowdar Society. La nuit, les sept enfants se réunissent dans une grande bâtisse
désolée qu’ils ont baptisée le “Palais de Minuit”. À son tour, Sheere est admise à la Chowdar Society. Mais dès que les jumeaux sont réunis, une force maléfique semble se réveiller. Un train de
feu tout droit sorti de l’enfer les terrorise. Une ombre liquide s’acharne contre eux. Qui est l’être, ou le démon, à l’oeuvre derrière les attaques répétées contre Sheere et Ben ? Pourquoi leur
manifeste-t-il une haine aussi implacable ? Interrogeant la grand-mère des jumeaux, fouillant les archives de la ville, les membres de la Chowdar Society découvrent alors la véritable
personnalité de Jawahal, le père disparu de Ben et de Sheere. Architecte de génie possédé par une folie homicide, il a bâti l’extraordinaire garde de Jheeter’s Gate. Cathédrale élevée à la gloire
de la technologie ferroviaire, ce bâtiment sans égal dans le monde a été la proie d’un terrible incendie le jour même de son inauguration. Depuis, sa carcasse noire, dressée au centre de
Calcutta, est hantée par l’âme en colère de Jawahal. C’est au coeur de ce lieu maudit que Ben et Sheere doivent affronter les vérités douloureuses de leur passé. Ensemble, les huit membres de la
Chowdar Society s’enfoncent dans les ténèbres de la gare maudite. Au bout des tunnels les attend le plus cruel et le plus attachant des criminels. Il veut l’âme de Sheere et la mort de Ben. Pour
cela, il doit détruire l’amitié qui unit les adolescents. Mais l’amour est toujours plus fort que la mort : armés de leur courage, de leur attachement et de leur sincérité, Sheere, Ben et leurs
six amis vont tout risquer pour apaiser l’esprit malade de Jawahal.

 

livres-ete-2012 1743 LE PRINCE DE LA BRUMELE PRINCE DE LA BRUME

 Carlos Ruiz ZAFÓN 

Traduit par 
François MASPERO

 « Le Prince de la Brume n’avait jamais complètement disparu. Il était demeuré dans l’ombre en attendant, sans hâte, que quelque force occulte le
ramène dans le monde des vivants. »

 1943, Angleterre. Fuyant la guerre, la famille Carver – les parents et leurs trois enfants, Max, Alicia et Irene – se réfugie dans un village de bord de mer.
Leur nouvelle maison appartenait précédemment à un riche couple qui a quitté le pays après la mort de leur petit garçon, Jacob. Peu après son emménagement, la famille Carver est confrontée à de
troublants événements. La maison de la plage paraît hantée. Quelque chose ou quelqu’un rôde entre les murs. Max et Alicia commencent à enquêter sur les circonstances obscures de la mort de Jacob.
Roland, un adolescent du village, les aide. Il les entraîne dans des plongées autour d’un cargo qui a coulé dans la baie après une tempête, des années auparavant. Autour de cette épave, tout
respire la peur : les poissons ne s’y risquent jamais, des ombres paraissent à l’affût derrière les cloisons rouillées et dans les coursives délabrées… Et c’est Roland qu’elles épient, Roland
dont elles veulent se saisir. Qui accumule les pièges mortels autour du jeune homme ? Pourquoi Roland est-il l’objet d’une si terrible haine ? En menant leur enquête, Max et Alicia exhument
involontairement les secrets du passé. Un passé terrible dont émerge un être machiavélique, le Prince de la Brume… Doté de pouvoirs diaboliques, le Prince de la Brume peut emprunter toutes les
formes et tous les visages. Il est le maître d’une troupe de grotesques statues à demi-vivantes qui ont élu domicile dans le jardin de la maison des Carver… Le Prince de la Brume réclame le
paiement d’une dette contractée peu avant la naissance de Jacob. Une dette dont Roland est le prix… S’ils veulent sauver leur ami, Max et Alicia doivent affronter l’être maléfique sur son
territoire : dans le jardin des statues vivantes mais aussi dans le terrifiant cargo enseveli sous les eaux.

 

livres-ete-2012 1743 LES LUMIERES DE SEPTEMBRELES LUMIÈRES DE SEPTEMBRE

 Carlos Ruiz ZAFÓN

 Dernier volet d’une trilogie au succès mondial par le maître du roman gothique espagnol.

 1937. La mort de son mari l’ayant laissée sans revenus, Simone Sauvelle accepte de quitter Paris pour occuper un emploi de secrétaire particulière en
Normandie. Lazare Jann, son employeur, est un génial inventeur de jouets. Il vit dans une immense propriété en compagnie de sa femme, très malade, qui n’a pas quitté son lit depuis vingt ans.
Passionnément amoureux d’elle, il la soigne personnellement. Simone Sauvelle, sa fille Irène, quinze ans, et Dorian, son jeune fils, sont immédiatement séduits par la grande gentillesse de
Lazarus. Ils tombent aussi sous le charme de Cravenmoore, son extraordinaire demeure. Composée d’innombrables pièces et corridors qui se perdent dans l’obscurité, elle est peuplée de marionnettes
qui semblent mener une existence indépendante. Hannah, la jeune domestique de Lazarus, devient vite l’amie d’Irène, à laquelle elle présente Ismaël, son beau cousin. Et très naturellement les
deux adolescents tombent amoureux l’un de l’autre, tandis qu’une douce amitié rapproche Lazarus et Simone. C’est alors qu’une force criminelle prend possession de Cravenmoore, comme si l’amour et
l’affection lui étaient insupportables. Ombre plus noire que les recoins les plus obscurs, elle tue Hannah, cherche à assassiner Irène et Ismaël, attaque Simone, Dorian et Lazarus. Pourquoi
manifeste-t-elle tant de jalousie et de haine ? Et quelles sont ses motivations ? En trouvant dans un phare abandonné le journal intime d’une jeune femme disparue des années auparavant, Irène et
Ismaël percent peu à peu le mystère de cette force désespérée. Et c’est dans une chambre isolée, au bout d’un long couloir gardé par des marionnettes possédées par une folie homicide, près d’une
femme oubliée du monde depuis vingt ans, que les deux adolescents doivent aller traquer la vérité.

(sources : http://www.laffont.fr/site/le_palais_de_minuit_&100&9782221122914.html
http://www.laffont.fr/site/le_prince_de_la_brume_&100&9782221122891.html
– http://www.laffont.fr/site/les_lumieres_de_septembre_&100&9782221122907.html
).

A très vite pour de nouvelles de nos livres.

4 Comments

Filed under NOUVEAUTES

4 Responses to Des livres… encore des livres…

  1. Je suis ravie d’avoir de nouveaux livres dans ma bibliothèque municipale…

  2. Michelle

    Merci Joêlle ! Bises.

  3. Bonsoir Mamie Joëlle. Je suis née à Villeneuve-sur-lot et j’ai vécu mes premières années à Trémons. Tu dois connaïtre. Je reviendrai plus longeuement car j’adore lire et j’ai toujours rêvé d’être
    bibliothécaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.